Mouvement de protestation des prisonniers de Bourg en Bresse … des nouvelles ?

Divers médias rapportent que le jeudi 1er août, de 20 à 30 prisonniers du centre de détention de Bourg-En-Bresse se seraient retranchés dans une aile du bâtiment et auraient détruit du mobilier, des appareils de vidéo-surveillance, etc. Comme la plupart du temps, les syndicats, la préfecture et l’administration pénitentiaire ont eu le monopole de la parole dans les médias.
Selon eux, le motif de cette révolte serait l’interdiction du port du short en sport, malgré les fortes chaleurs. « Une bricole » selon la préfecture, un « malentendu » selon des surveillants. Europe 1 rapporte vite fait cependant que « les détenus protestaient essentiellement contre les décisions d’un juge d’application des peines, qu’ils estiment trop « sévère » ou « restrictif « . » D’autres sources affirment que le climat était tendu dans la prison depuis quelques jours.

Evidemment, les autorités tentent de minimiser les raisons de la révolte et sa portée. Ce que nous savons, c’est qu’il y a de nombreuses raisons d’être à bout de nerf en détention. Souvent, les motifs de colère s’accumulent et un jour, une goutte d’eau fait déborder le vase. Ce que nous savons, c’est qu’au CD de Bourg-En-Bresse, comme dans toutes les prisons, l’enfermement est insupportable au quotidien, et que les surveillants et l’administration peuvent user de leur pouvoir pour vous pourrir la vie. Un prisonnier de Bourg-En-Bresse le racontait déjà en mars sur divers sites internet. Voir par exemple : http://rebellyon.info/recit d-un-prisonnier-du-centre-de.html).

Nous pensons qu’il serait très important de rendre publique la version de prisonniers protestataires eux-mêmes.

Ce que nous savons aussi, c’est que toute protestation est difficile et risquée en prison, la répression est extrêmement sévère. Suite à ce mouvement à Bourg-En-Bresse, un représentant syndical déclare que quatre prisonniers ont été placés au mitard (quartier disciplinaire) et que d’autres devraient être transférés.

Alors… Nous saluons cette révolte même si nous n’en savons pas grand chose. Nous envoyons un message de solidarité aux prisonniers concernés, en espérant que ce message leur parviendra. Et pour ne pas se contenter de ce message, nous proposons que toute personne ayant des infos provenant des
prisonniers eux-mêmes les relaient. Et que ceux-ci puissent écrire pour raconter ce qu’il s’est passé, ce qu’il se passe, et trouver un peu de soutien, ne pas rester seuls face à la vengeance de l’AP et des surveillants… Faites tourner ce message !

Que s’est-il passé pendant cette mutinerie ? Pourquoi ? Comment ? Qu’est-il arrivé aux prisonniers réprimés et comment les soutenir ?

Vous pouvez écrire à :

Papillon
chez CSA
16 rue du mont
42 100 Saint-Etienne
emissionpapillon@riseup.net

L’Envolée
43 rue de stalingrad
93 100 Montreuil
contact@lenvolee.net

Laisser un commentaire