Prison de Bois-d’Arcy ( 78) : un prisonnier serait libéré pour mauvaises conditions de détention

La décision est rare. Une juge d’instruction a ordonné la libération d’un détenu de la maison d’arrêt de Bois d’Arcy (Idf).

Cause invoquée: ses conditions de détention, que le détenu lui-même dénonçait.(…)

C’est en se déplaçant à la maison d’arrêt pour un interrogatoire que la juge a constaté les conditions de détention du détenu. Ce dernier, dont la taille atteint près d’1,95 mètre, vit avec un autre prisonnier dans une cellule de 9m2, dont son avocat Stéphane Sebag affirme que “le plafond est troué” et “laisse passer la pluie et le vent”.

Deux détenus, une seule chaise

Les deux détenus ne disposent que d’une seule chaise pour manger, et la configuration de leur cellule fait qu’il leur est très difficile de s’y déplacer à deux. Conclusion: le détenu en question “reste allongé toute la journée”, explique l’avocat.

La libération du détenu n’est pas actée, mais elle conserve un caractère exceptionnel: la démarche de la juge est qualifiée de “rarissime” par l’avocat du détenu.

Source, via le site très actif et documenté : Contre tous les lieux d’enfermement

Laisser un commentaire