Archives par mot-clé : conditions de détention

ÉMISSION DE L’ENVOLÉE DU 10 FÉVRIER 2017

 

  • Courriers : Damien (MA de Fleury Mérogis)/ Des nouvelles de Georg Huß, toujours en grève de la faim à la MA de Mulhouse
  • Brèves : A propos du CPIP de Villeneuve-les-Maguelones qui n’apprécie qu’on critique sa drôle de manière d’aider une famille à la recherche d’un prisonnier disparu / L’avocat Bernard Ripert obtient au bout de 7 mois l’annulation de sa suspension d’exercice censée durer 3 ans… on est ravi / Procès de trois prisonniers qui ont pris en otage un maton à Réau en avril 2016 : 8 ans requis par le procureur. Ils prennent 5 ans après avoir dénoncé l’isolement et le QMC de Réau à la barre devant une salle remplie de matons de tous grades.
  • Procès : Retour sur les procès qui ont eu lieu toute la semaine au TGI de Bobigny. Depuis une semaine, toutes les nuits des affrontements ont lieu en Seine-Saint-Denis et notamment à Aulnay, la ville de Théo, violé par une matraque policière. Sur les plus de 80 interpellés, 9 passent en procès, 2 prennent du ferme et 6 du sursis.
  • Invitées : Discussion avec Florence, Johanne et Cloé Rasemont-Villain de l’association « jardins des T » qui visibilise et soutien les personnes trans, notamment en prison. Elles décrivent la réalité des suicides et du harcèlement subi par les personnes trans en prison. (numéro d’urgence : 0800 600 608)

  • Annonces : manifestation samedi 11 devant le TGi de Bobigny contre les violences policières / Annonce d’une nouvelle arrestation dans le cadre de l’enquête sur la voiture de flics brûlée pendant le mouvement social.

Zics : El-P – Interlude / NWA – Fuck the police / Loubna – Je reste hardcore


Téléchargement  (clic droit –> « télécharger le fichier lié »)

EMISSION DE L’ENVOLÉE DU 16 DECEMBRE 2016

 

  • Courrier : communiqué sur les conditions de détention par les prisonniers basques de la MA de Villepinte, membres du collectif des prisonniers politiques basques.
  • Tel : le collectif du 8 juillet nous fait un compte-rendu du délibéré du procès des flics qui ont mutilé Joachim Gatti entre autres
  • Tel : Mamadou nous parle de son frère Abdoulaye Camara assassiné par la police
  • News : Soutien à Youssouf et Bagui Traoré incarcérés à la MA d’Osny pour museler la contestation des proches d’Adama
  • Tel : Aurore, elle a pris six mois ferme exécutoire le 1er décembre, se bat encore et a besoin de soutien, alors écrivez lui !

Téléchargement  (clic droit –> « télécharger le fichier lié »)

EMISSION DE L’ENVOLÉE DU 2 SEPTEMBRE 2016

  • Lettres : Kara (Fleury), Nicolas (Frênes), Laurent Orsini (Lannemezan), Alain (Château-Thierry)
  • Procès : Christine Ribailly – retour sur son procès du 27 juillet
  • Brèves : l’affaire Adama Traoré, blocage de promenade à Osny

Musiques : Esteban Delanoché Freestyle ; LIM Tout était calculé ; Roc Marciano – Three Sixty Five


Téléchargement  (clic droit –> « télécharger le fichier lié »)

EMISSION DE L’ENVOLÉE DU 8 JUILLET 2016

  • Lettres : Laurent Orsini, Gaëtan Anquetil, Youssouf Komé, les étudiants de Rennes incarcérés (Bagelstein)
  • Téléphone : Représentante du Collectif de Redouane Ikil
  • Invité : Serge, Commission Prison par terre
  • Brèves dont le blocage de promenade à la Maison d’arrêt de Cherbourg
  • Témoignage de Boris (art. Mediapart)

Musiques : Furax, Jeff le Nerf, 10Vers, Neka 5h du mat ; NTM On est encore là ; Tree – Probably Nu It ; J. Cole – G.O.M.D.


Téléchargement  (clic droit –> « télécharger le fichier lié »)

EMISSION DE L’ENVOLÉE DU 10 JUIN 2016

  • Téléphone : Nadia, la tante d’Ibrahim, donne des nouvelles de son neveu et dénonce les saletés commises à la prison de Poitier-Vivonne
  • Lettre : Thierry Coppola (Lannemezan 2017)
  • Brèves
  • Sur le Mouvement

–> Defcol, K d’école, la radio, tout le monde déteste la police…

–> Cantine et Concert de soutien aux manifestants inculpés : 17 juin au Condensateur, 43 rue de Staligrad, Montreuil

  • Bernard Ripert

Musiques : La Rumeur – Tous ces mômes vont grandir ; Soso maness x Jhonson – Emmenez moi ; Swift Guad – Narvalo


Téléchargement  (clic droit –> « télécharger le fichier lié »)

Communiqué du comité de soutien à Bernard Ripert, le 25 mai 2016

Bernard tire la gueule
Bernard tire la gueule

« Depuis hier matin, Me Ripert vit l’enfer. Cet enfer sans droit ni loi, que l’on réserve à tous ceux que la police, la justice arrêtent dans un cadre légal ou pas.

Les persécutions et le harcèlement contre Me Ripert ont franchi une étape supplémentaire. Me Ripert le savait, dès la semaine dernière il annonçait à ses proches cette étape : c’était la prison ou l’hôpital psychiatrique : l’enfermement. Lire la suite

Rassemblement de solidarité avec les prisonnières en lutte à la maison d’arrêt de Fresnes !

Samedi 28 mai 2016 rassemblement à 11h00 au carrefour de la déportation à Fresnes. C’est à l’extérieur de l’enceinte pénitentiaire au bout de l’avenue de la liberté, côté femmes. Ce rassemblement est un appel à soutenir la lutte des femmes contre leurs conditions de détention et dénoncer la répression qui a touché une prisonnière basque. On se joindra aux proches de détenu-es basques venus dans deux cars pour visiter et soutenir les prisonnières en lutte. Lire la suite

EMISSION DE L’ENVOLÉE DU 22 AVRIL 2016

  • Lettres de Thierry et de Gaëtan Mangin
  • Brèves : Mort à Poissy, évasion réussite
  • Invités : Collectif anti-carcéral à République « Nuit Debout »

–> rassemblement devant la MAF de Fleury

  • Procès des pirates somaliens
  • Amal Bentounsi (Urgence Notre Police Assassine) à  l’ONU
  • Invitée : Carole, qui vient témoigner pour son fils agressé sexuellement par les matons

Musique : Collectif Mary Read – 5000 Ans D’erreurs ; Déjà Mort – Sous la lune ; Barbara Lynn – I’m a good woman ; Godfather – Trapped


Téléchargement  (clic droit –> « télécharger le fichier lié »)

EMISSION DE L’ENVOLÉE DU 15 AVRIL 2016

  • Lettres : Gaëtan Anquetil du CP de Lannemezan, Jean-Paul Meux du CP de Mont-de-Marsan,  Fabrice Boromée de *FLEURY*
  • Mouvement à la MAF de Fleury-Mérogis :

Lettres des prisonnières basques.

Lettre d’appel à la manifestation du 16-04-2016 en soutien avec les prisonnières.

  • Un point sur les gardes à vue (GAV)
  • Téléphone : Nadia la tante d’Ibrahim (cf Envolée n°43)
  • Procès de Malek Khider

Musiques : Kortatu – A La Calle ; Kortatu – La familia Iskariote ; Kortatu – Nicaragua Sandinista ;  Reverie – Bitches Ain’t Shit


Téléchargement  (clic droit –> « télécharger le fichier lié »)

Suite de la lutte à la MAF de Fleury-Mérogis

A Fleury-Mérogis, le 11 avril 2016
Bonjour,

Une grosse salutation de la MAF de Fleury-mérogis à toute l’équipe de l’Envolée avant de commencer. Aujourd’hui nous vous écrivons pour vous informer de la suite du mouvement contre l’implantation du système de promenade unique qui a démarré le dimanche 3 avril.

Ce dimanche-là, comme nous vous l’avions déjà raconté, 4 tours de promenade ont été bloqués pendant plus de 10 minutes. En tout, plus de 80 personnes avons participé à ces blocages. Au tapage de portes a suivi un refus de plateau et à peu près 100 signatures ont été envoyées aux chefs.

Lundi et mardi les blocages ont continué avec des affiches en promenade en mobilisant une cinquantaine de personnes. Et pendant ces jours l’administration pénitentiaire a fait, bien sûr, son boulot de flic. Toutes les femmes qui avons participé aux blocages nous sommes faites appeler par le chef et chacune d’entre nous a eu droit à sa menace personnalisée. La menace principale concerne les RPS, après le changement d’affectation et les transferts disciplinaires, et finalement la commission disciplinaire et le mitard.

Le directeur adjoint et le chef de détention nous ont reçu pour nous dire qu’ils n’ont pas l’intention de revenir sur le système de 2 promenades par jour et qu’ils sont entrain d’analyser si c’est possible de le faire pour le week-end, mais ils voulaient absolument qu’on arrête le mouvement avec la menace de représailles le cas contraire. A leur dire, ils vont faire quelques « ajustements » pour les personnes qui vont à l’école (ce qui n’arrange rien et concerne très peu de femmes). Mais pour le reste ça se maintient comme ça. Comme ils ont vu que le mouvement continuait ils n’ont pas appliqué, pour l’instant, la séparation entre prévenues et condamnées pour la salle de sport.

De notre part nous avons fait des nouvelles propositions (accompagnées des signatures) qui peuvent bien se mettre en place en gardant le système actuel : Nous nous sommes montrées prêtes à accepter la promenade unique mais à condition que pour les jours où nous sortons l’après-midi nous enchaînions notre tour de promenade avec celui des travailleuses, c’est à dire, de 13h15 à 17h30, et surtout de garder les deux tours de promenade pour le week-end. Ce qui pour l’instant a été refusé en disant que 4 heures de promenade leur semblait beaucoup, que dans la loi c’est marqué une heure et comme ils sont si généreux ils nous en « donnent » deux. Après avoir passé toute la semaine avec ce nouveau système nous avons constaté qu’en comptant les mouvements ces deux heures deviennent en pratique 1h30-1h40.

Mais ce changement touche plus d’aspects que nous le pensions auparavant. Maintenant nous sommes 3 ailes à sortir ensemble ou à rester enfermées en même temps ce qui veut dire que du côté condamnée nous sommes à peu près 80 personnes pour 2 seules cabines téléphoniques. Résultat : appeler devient une chimère.

Pour limiter encore plus les mouvements des prisonnières, maintenant il n’y a plus de premier appel, c’est à dire, impossible de sortir prendre l’air une petite heure et enchaîner avec une activité ou le sport qui pourrait prolonger un peu le temps qu’on reste hors de la cellule. Résultat : il n’y a presque plus personne aux activités, ce qui, bien sûr, les arrange bien. En plus, maintenant le médical fonctionne par rendez-vous et si celui-ci coïncide avec la promenade on reste bloquée en cellule sans pouvoir sortir en promenade ni aller au sport.

Dans un courrier antérieur nous vous disions que maintenant les surveillantes auraient tout leur temps pour rester assises à rien faire, excusez-nous de notre naïveté, La nouvelle occupation des surveillantes c’est les fouilles de cellule. Depuis la mise en place de ce nouveau logiciel tous les jours il y a des fouilles dans toutes les ailes. Les premières à y avoir droit avons été celles qui avons participé aux blocages.

Le mouvement de protestation continue malgré les menaces. Ainsi le samedi 9 avril nous avons mis une grande pancarte en promenade et nous avons bloqué à nouveau pendant 10 minutes. Côté condamnée nous étions 23, avec quelques désertions de dernière minute quand les gradés sont sortis faire la pression. Côté prévenue 35 femmes sont restées. Dimanche nous étions 15 personnes du côté prévenue.

Nous savons qu’il y a eu plein de lettres de solidarité qui ont été envoyées et nous espérons que cela continuera jusqu’à l’obtention de nos demandes. Ici, nous continuerons à nous battre contre ce système assassin qui nous étouffe de plus en plus. Les menaces font leur effet sur quelques unes, bien sûr, mais il ne faut pas oublier qu’ils peuvent s’acharner sur des personnes isolées, mais ils ne peuvent pas déplier leur machinerie répressive quand nous restons ensemble et soudées. Merci de votre soutien et attention. A bientôt.

Prisonnières politiques basques incarcérées à la MAF de Fleury-Mérogis