Un étonnant « cambriolage » chez Bernard Ripert le 25 mai au soir

 

Le bureau du Maître…
Le bureau du Maître…

Hier soir, Bernard Ripert est sorti de l’hôpital psychiatrique de Bassens, suite à la levée d’internement d’office.  Après avoir diné avec des proches, il est rentré chez lui.

A son arrivée, il a immédiatement constaté que son logement avait été « visité ». « Un acte d’intimidation », déclare, ce jeudi matin, Me Ripert qui précise que « très peu de choses ont été volées ». « Il est possible que l’on ait fouillé dans mes dossiers », confie-t-il.

Un cambriolage sans vol… Cela pourrait ressembler à une perquisition, non ? Une nouvelle forme de pression pour tenter de lui faire peur, pour le faire taire, au moment où le parquet se prend les pieds dans le tapis ?

Une autre pièce de la maison...
Une autre pièce de la maison…

 

Laisser un commentaire