Le sale air de la peur

Des potos fabriquent une émission de radio sur le post-charlie. Voilà leur présentation :

« Le sale air de la peur », émission de radio éphémère sur La Locale, 97.3 à Saint Girons

Un vent fétide souffle sur le monde occidental, et déferle sur la France en particulier. « L’esprit du 11 janvier », auquel tout le monde est sommé de se conformer, est fait d’ignorance, de suspicion, de patriotisme va-t-en-guerre. Les « attentats de Paris » servent de prétexte à emballer dans le joli papier cadeau du vivre ensemble l’idéologie raciste qui anime la France depuis la colonisation, la naissance de la République, le triomphe des Lumières : l’idée de sa grandeur, son mépris souverain pour tout ce qui n’est pas elle, son islamophobie ancestrale, ses guerres incessantes au nom de la « civilisation », sa bonne vieille guerre aux pauvres.

Rien de neuf, donc, si ce n’est le chantage, l’injonction à choisir un camp : la république ou le terrorisme. Le fond de l’air est brun, l’atmosphère étouffante, le discours dominant fait tout pour nous empêcher de penser, et la trouille rapporte à l’Etat… toujours plus de pouvoir. Alors, pour ne pas se laisser enfermer dans le prêt-à-penser manichéen, on a décidé de s’y coller à plusieurs : « Le sale air de la peur » est une émission de radio éphémère, qui tâche de porter une réflexion sur le racisme, la laïcité, la république, l’impérialisme, les politiques néo-coloniales, l’antiterrorisme…. On ne dira pas tout sur tout, on ne prétend pas élaborer une quelconque théorie globale, on n’est pas des spécialistes. On essaye juste de suivre quelques pistes, de se forger quelques outils, pour que d’autres se les réapproprient et se mettent à creuser à leur tour.

Episode 1 : « Sois Charlie et tais toi ! »

Le « charlisme », l’idéologie républicaine, la fabrique du citoyen, le sale air du moment : quelques réactions « à tiède ».

Episode 2 : Islamophobie et « féminisme »

* Face A : Islamophobie

-Revue de presse

-L’islamophobie, ou comment on racialise une pratique religieuse pour stigmatiser une population par essence « incompatible »

* Face B : L’instrumentalisation des femmes à des fins racistes

-L’invention d’une « caste » musulmane, quelques pistes empruntées à Christine Delphy

-L’interdiction des signes religieux « ostensibles » à l’école : une loi islamophobe

-Quelques « féministes » : « Ni Putes Ni Soumises », Caroline Fourest, les « Femen »

-Laissons (enfin) parler une fille voilée

Toutes les émissions sont téléchargeables sur le site de La Locale : http://lalocale.ckdevelop.org/media/media.php?id=1271

ou directement avec les liens suivants :

Episode 1 : http://www.mediafire.com/listen/o5u2lq3ughqh5e8/Le_sale_air_de_la_peur_#1.mp3

Episode 2, Face A : http://www.mediafire.com/listen/oivd3iueqrg412w/LE_SALAIRE_DE_LA_PEUR_#2,_Face_A.mp3

Episode 2, Face B : http://www.mediafire.com/listen/vrr8d22apuv4yfl/LE_SALAIRE_DE_LA_PEUR_#2_FACE_B.mp3

Tous vos retours (critiques, participations, propositions de redif’) sont naturellement plus que bienvenus : lesaleairdelapeur@laposte.net

Laisser un commentaire