Les culottes d’Éliane

Finies les discussions d’une cellule à l’autre, les parloirs sauvages… Bon, l’atmosphère de la cellule est devenue irrespirable – surtout qu’elles sont exposées plein sud, les 137 filles, dont des mineures, enfermées en cellule vingt-deux heures sur vingt-quatre.Finies les discussions d’une cellule à l’autre, les parloirs sauvages… Bon, l’atmosphère de la cellule est devenue irrespirable – surtout qu’elles sont exposées…