Le n°55 du journal censuré par l’AP pour couvrir ses matons – Les activités en taule : terrain de luttes avec l’administration – Un poème de Khaled

Khaled, un vieux compagnon de route de l’Envolée, à l’intérieur puis à l’extérieur, est avec nous pour cette émission ! Le dernier numéro du journal est censuré en détention pour un article sur le procès des matons qui ont tué Sambaly à Saint-Martin-de-Ré (notre compte rendu et nos réactions au procès disponibles en podcast ici) […]

Week-end contre la violence pénitentiaire – Procès des matons tueurs de Saint-Martin-de-Ré – Surpopulation carcérale

Annonce des différents événements contre la violence pénitentiaire qui se sont déroulés un peu partout en France le week-end du 28-29 mai, à l’appel du collectif Idir espoir et solidarité. Rediffusion de notre compte rendu du procès des surveillants qui ont étouffé Sambaly Diabaté à la centrale de Saint-Martin-de-Ré en août 2016. Le numéro 55 […]

Lettres : sortir du QI / taffer à la MAF / ciblé par l’AP – Répression judiciaire des révoltes en Guadeloupe – Verdict des matons meurtriers de St Martin de Ré

Lettre de Kémi – qui nous écrit régulièrement – pour annoncer sa sortie du quartier d’isolement (QI) où il vient de passer deux ans. Extraits d’une lettre d’une prisonnière à Rennes pour discuter du travail en taule et les galères rencontrées pour les autorisations de parloirs. Lettre ouverte de Francis Dorffer quand il était encore […]

Lettres des QI – Hommage à Zineb Redouane – Procès des matons meurtriers de Sambaly – Révoltes et répression dans les CRA

Suite et fin du retour sur le procès des matons qui ont tué Sambaly Diabaté à Saint Martin de Ré qui s'est déroulé du 29 novembre au 1er décembre à la Rochelle. Discussion sur les réquisitions de la proc' qui s'est employée à défendre son institution et les personnels à qui elle confie régulièrement des prisonniers. Elle transforme la déshumanisation…

Procès des matons homicides de Saint-Martin-de-Ré : dernier jour

Rendu du tribunal, dont on n’attend rien si ce n’est qu’il se dessaisisse : le 27 janvier 2022 à 13h30. D’ici là, charge à nous de faire un maximum de bruit sur cette nouvelle mascarade judiciaire. Force et courage à Oumou Diabaté et à ses proches.