Archives par mot-clé : Bernard Ripert

ÉMISSION DE L’ENVOLÉE DU 10 FÉVRIER 2017

 

  • Courriers : Damien (MA de Fleury Mérogis)/ Des nouvelles de Georg Huß, toujours en grève de la faim à la MA de Mulhouse
  • Brèves : A propos du CPIP de Villeneuve-les-Maguelones qui n’apprécie qu’on critique sa drôle de manière d’aider une famille à la recherche d’un prisonnier disparu / L’avocat Bernard Ripert obtient au bout de 7 mois l’annulation de sa suspension d’exercice censée durer 3 ans… on est ravi / Procès de trois prisonniers qui ont pris en otage un maton à Réau en avril 2016 : 8 ans requis par le procureur. Ils prennent 5 ans après avoir dénoncé l’isolement et le QMC de Réau à la barre devant une salle remplie de matons de tous grades.
  • Procès : Retour sur les procès qui ont eu lieu toute la semaine au TGI de Bobigny. Depuis une semaine, toutes les nuits des affrontements ont lieu en Seine-Saint-Denis et notamment à Aulnay, la ville de Théo, violé par une matraque policière. Sur les plus de 80 interpellés, 9 passent en procès, 2 prennent du ferme et 6 du sursis.
  • Invitées : Discussion avec Florence, Johanne et Cloé Rasemont-Villain de l’association « jardins des T » qui visibilise et soutien les personnes trans, notamment en prison. Elles décrivent la réalité des suicides et du harcèlement subi par les personnes trans en prison. (numéro d’urgence : 0800 600 608)

  • Annonces : manifestation samedi 11 devant le TGi de Bobigny contre les violences policières / Annonce d’une nouvelle arrestation dans le cadre de l’enquête sur la voiture de flics brûlée pendant le mouvement social.

Zics : El-P – Interlude / NWA – Fuck the police / Loubna – Je reste hardcore


Téléchargement  (clic droit –> « télécharger le fichier lié »)

EMISSION DE L’ENVOLÉE DU 24 JUIN 2016

  • Lettres : Gaëtan Anquetil, Jean-Paul Meux, Mohamed Doumbia
  • Téléphone : Olivier, sur le procès de Bernard Ripert
  • Brève mensongère du parisien (campagne de propagande pro-matonne)
  • Compte-rendu du procès de Kamel Bouabdallah
  • Présentation du journal l’envolée n°44 (les filles de Fleury-Frenes, les lois…)

Musiques : La Fibre – Une ode à la liberté ; Seth Gueko – Titi Parisien ; Radio Tarifa – Bulerías Turcas


Téléchargement  (clic droit –> « télécharger le fichier lié »)

Bernard Ripert répond à l’annonce de sa « radiation »

 

 

 

 » Les cons, ça ose tout, c’est à ça qu’on les reconnait »

Vous aviez deviné qu’on avait affaire à « des cons » , ils ont donc osé aller contre la loi, la jurisprudence, la défense, ils m’ont méprisé et vous avec moi.

Ils ont osé prononcer une petite radiation ( 3 ans de suspension dont un avec sursis)! Je me pourvois bien sûr en cassation mais cela ne changera pas grand chose à ma situation…..) je ne sais pas ce que je vais faire professionnellement mais cette nouvelle sanction injuste et illégale sonne à nouveau le glas de ma carrière.

Merci encore pour votre soutien et votre aide; le peuple m’a relaxé et ces O…. seront  cassées, à coup sûr, dans un an et cela me fera une  » belle jambe ».

Je reste à votre écoute et vous adresse mes meilleures salutations.

Bernard RIPERT

 

EMISSION DE L’ENVOLÉE DU 17 JUIN 2016

  • Lettres de Natacha Lopvet et de Camille
  • Téléphone : Aurore pour le procès de Kamel Bouabdallah
  • Enregistrement : Pierrette Poncela, prof de droit, sur la loi Taubira (loi relative à l’individualisation des peines et renforçant l’efficacité des sanctions pénales)
  • Brèves et annonces

–> Defcol, manif en soutien aux manifestants inculpés : 18 juin , procès de Kamel et de Ripert

–> Film : Diamant Noir avec Abdel Hafed Benotman


Musiques : Lucio Bukowski – Les faiseurs d’illusions sortent des lapins morts de leurs chapeaux ; Bobby Womack – Across 110th Street ; Ray Jr – Biggie


Téléchargement  (clic droit –> « télécharger le fichier lié »)

EMISSION DE L’ENVOLÉE DU 10 JUIN 2016

  • Téléphone : Nadia, la tante d’Ibrahim, donne des nouvelles de son neveu et dénonce les saletés commises à la prison de Poitier-Vivonne
  • Lettre : Thierry Coppola (Lannemezan 2017)
  • Brèves
  • Sur le Mouvement

–> Defcol, K d’école, la radio, tout le monde déteste la police…

–> Cantine et Concert de soutien aux manifestants inculpés : 17 juin au Condensateur, 43 rue de Staligrad, Montreuil

  • Bernard Ripert

Musiques : La Rumeur – Tous ces mômes vont grandir ; Soso maness x Jhonson – Emmenez moi ; Swift Guad – Narvalo


Téléchargement  (clic droit –> « télécharger le fichier lié »)

Retour sur l’escalade judiciaire qui a conduit B.Ripert à L’HP

les_juges 2Soyons nombreux et nombreuses jeudi 2 juin au tribunal de Grenoble à 9 heures pour soutenir B.Ripert contre ses juges. Inscrivons cette solidarité dans le cadre du mouvement social en cours. #Toulemondedetestelajustice

Retour sur une escalade judiciaire

Notre ami l’avocat Bernard Ripert a été placé en garde à vue lundi 23 mai. En mode western : cinq voitures de police pour bloquer l’accès à son domicile, dix flics pour venir l’alpaguer l’arme au poing. Cinq en sécurisation dehors, cinq autres pour le menotter dans le dos et le tirer hors de chez lui. « Ça ne s’est pas bien passé. C’est inquiétant, cette façon de procéder », a déclaré son épouse. C’est même intolérable. Lire la suite

Un étonnant « cambriolage » chez Bernard Ripert le 25 mai au soir

 

Le bureau du Maître…
Le bureau du Maître…

Hier soir, Bernard Ripert est sorti de l’hôpital psychiatrique de Bassens, suite à la levée d’internement d’office.  Après avoir diné avec des proches, il est rentré chez lui.

A son arrivée, il a immédiatement constaté que son logement avait été « visité ». « Un acte d’intimidation », déclare, ce jeudi matin, Me Ripert qui précise que « très peu de choses ont été volées ». « Il est possible que l’on ait fouillé dans mes dossiers », confie-t-il. Lire la suite

Communiqué du comité de soutien à Bernard Ripert, le 25 mai 2016

Bernard tire la gueule
Bernard tire la gueule

« Depuis hier matin, Me Ripert vit l’enfer. Cet enfer sans droit ni loi, que l’on réserve à tous ceux que la police, la justice arrêtent dans un cadre légal ou pas.

Les persécutions et le harcèlement contre Me Ripert ont franchi une étape supplémentaire. Me Ripert le savait, dès la semaine dernière il annonçait à ses proches cette étape : c’était la prison ou l’hôpital psychiatrique : l’enfermement. Lire la suite