Archives par mot-clé : Christine Ribailly

ÉMISSION DE L’ENVOLÉE DU 26 MAI 2017

 

  • Présentation : l’émission anti-carcérale Papillon sur radio Dio à Saint-Etienne (89.5 FM) et sur Radio Canut à Lyon (102.2 FM)
  • Lettres Philippe Lalouel, à la centrale de Lannemezan
  • Appel Christine Ribailly, à propos de Fabrice Boromée à la centrale de Saint-Maur
  • Appel : Lydia, pour son fils en détention au CP de Châteauroux
  • Lecture de la nouvelle « Réquisitoire » de Cloé Mehdi

Zics : Clacy Eccles – Freedom / Etta James – I’d rather go blind / Public Ennemy – Bring the noise / Hartigan – Vérité


Téléchargement (clic droit –> « télécharger le fichier lié »)


Enregistrer

Enregistrer

ÉMISSION DE L’ENVOLÉE DU 21 AVRIL 2017

 

  • Lettre : Christine Ribailly, pour Fabrice Boromée
  • Appels : Christine, nous donne des nouvelles de Philippe Lalouel, Oier Gomez et Fabrice Boromée / Patricia, pour son fils malade en détention
  • Coup de gueule : La folle du CD H1 de Réau / Le directeur de Villefranche-sur-Saône, Eric Schots, tabasse un prisonnier
  • Retour : Sur la manif de dimanche dernier contre le FN
  • Annonce : Lundi 24 avril à l’EHESS, projection du film Sous surveillance

Zics : Seth Gueko – Dès Que / Héctor Lavoe – Calle luna calle sol / Enregistrement du Rassemblement devant Fleury-Mérogis


Téléchargement (clic droit –> « télécharger le fichier lié »)

Enregistrer

Enregistrer

ÉMISSION DE L’ENVOLÉE DU 06 JANVIER 2017

 

  • Courriers : Damien (MA de Fleury-Mérogis), Kamel (poème)
  • Invités : Les potes et frères d’Adama Traoré sont venus parler de leurs frères, des événements récents et de la mobilisation à Beaumont-sur-Oise.

marche-blanche-a-beaumont-sur-oise-en-hommage

  • Tel : Christine nous raconte un peu sa sortie depuis dix jours et sa « liberté » retrouvée après quatre années de prison et de bagarre au quotidien avec l’administration pénitentiaire.
  • Invitée : Loubna, sortie de prison depuis cinq mois, condamnée pour avoir défendu un gamin face à la police.

Zics : Demi Portion – Marre ; Dead Prez – Fuck the Law ; Berurier Noir – Manifeste ; Al & Casey – L’hiver est long


Téléchargement  (clic droit –> « télécharger le fichier lié »)

Christine est enfin sortie pisser dans l’herbe… yeah

mouton-punk

Dans l’océan de misère, d’indignité, de peines infinies, que charrie le système pénal, il arrive parfois qu’une bonne nouvelle  survienne. Eh bien c’est arrivé il y a quelques jours à peine !

Christine Ribailly, la – trop fameuse à son goût – bergère insoumise est enfin sortie  le 22 décembre, après quatre années de dédale pénitentiaire. Christine, était incarcérée depuis novembre 2012 pour diverses condamnations d’outrages et rébellions sur des flics et des matons. Rentrée pour quelques mois, elle est finalement restée plus de quatre ans en détention.

4 ans de détention dont plus de la moitié en quartier disciplinaire ou en isolement.

4 ans de détention dont 18 transferts disciplinaires et 15 taules différentes.

4 ans de détention dont 6 procès suites à des plaintes de matons à l’intérieur.

4 ans de détention et 4 demandes de libération conditionnelle…

Toutes refusées, sauf la dernière, bien sur…

Comme elle l’a souvent écrit elle-même, le sort qui a été fait à Christine est exemplaire de celui que subissent des milliers de prisonniers et prisonnières ; en particulier celles et ceux  qui refusent les intimidations, les traitements dégradants, les fouilles à nu, les transferts disciplinaires ou les refus de libération en conditionnelle. Celles et ceux qui s’insurgent aussi bien contre le sadisme des personnels que contre l’absurdité de règlements dont la violence est structurelle. Celles et ceux qui relèvent la tête malgré la prison et contre elle.

Après des dizaines de courriers de l’intérieur pour raconter ses luttes ou celles de ces co-enfermées, voici le premier message de Christine depuis l’extérieur:

Le 16 décembre c’était la réponse de la dernière demande de libération conditionnelle faite à Nantes.  Surprise! Le JAP est d’accord. Encore plus grosse surprise, le proc’ ne s’y oppose pas dans les 24 h.  Bref, le mardi 20 à 9h30, j’ai la confirmation que je sors le jeudi 22 !

Alors, voilà aujourd’hui c’est fini. Ouf !

Merci à ceux qui m’ont aidée à rester debout, qui ne m’ont pas lâchée, qui m’ont écrit, qui sont venus me voir aux parlus, qui ont aidé à diffuser les infos….

Bon vent à tous et VIVE LA LIBERTÉ !

Christine

Christine est donc libre depuis le jeudi 22 décembre mais sous un régime de liberté conditionnelle. C’était trop. C’est toujours trop. Et c’est pas trop tôt! Bonne suite à toi Christine! Tu vas pouvoir enfin pisser dans l’herbe, y courir, y revoir tes proches.

On peut notamment lire certains épisodes de ces quatre longues années sur le site https://enfinpisserdanslherbe.noblogs.org/  ainsi que dans les articles et lettres publiés par nos soins par exemple : la lettre collective de revendication depuis la MAF de Poitiers Vivonne ; des courriers à propos d’une bagarre pour la réouverture de la salle de convivialité à la prison de Réau début 2014 ; ou encore des courriers depuis les prisons de La Talaudière, Corbas, Joux-La-Ville et Bapaume. On peut la lire aussi au fil des pages des dix derniers numéros, notamment, en discussion autour des possibilités de luttes collectives dans le numéro 40 en janvier 2015 ; ou sur la question des peines intérieures dans le numéro 43 de mars 2016.

« Pisser dans l’herbe… » / un spectacle proposé par le Théâtre du sable et Prison par terre

Mercredi 21 et jeudi 22 décembre 2016 à 20h30 à la Parole errante (Montreuil)

pisserdanslherbepiece

Nous vous proposons de découvrir la pièce de théâtre « Pisser dans l’herbe… », produite par le Théâtre du Sable, qui sera créée le 21 et 22 décembre prochain à la Parole Errante. Écrite en collaboration avec Christine Ribailly, bergère actuellement détenu-e, ce spectacle s’est aussi nourri de lettres de Philippe Lalouel, actuellement incarcéré à la centrale de Lannemezan, Émilie D. et du livre Pourquoi faudrait-il punir? de Catherine Baker.

« Pisser dans l’herbe… » est interprété par Philippe Giai-Miniet et mis en scène par Marie Paule Guillet. La pièce dresse un tableau qui interroge la justice, l’Administration Pénitentiaire et les modes répressifs préconisés depuis toujours.

Camille: Le maton me reproche de ne pas lui dire bonjour. Si je ne te dis pas bonjour, c’est une forme de respect. Et c’est aussi un refus de l’hypocrisie. Je n’ai aucune envie que tu passes une bonne journée et j’espère bien qu’il y aura des évasions et des mutineries…

Le Collectif Prison Par Terre qui travaille à développer des solidarités avec les prisonniers, assurera une table d’informations et proposera boisson et restauration dont la recette est destinée aux prisonnières et prisonniers.

Avec l’espoir que « Pisser dans l’herbe… » vous procure des émotions durables et nous offre matière à discuter.

Théâtre du Sable/ Prison Par Terre

Tarifs
Tarif: 10€
Soutien compagnie: 15€
RSA, chômeurs, étudiants … : Prix libre

Si possible, réservez vos places : melodieberger@riseup.net

Lieu
La Maison de l’Arbre / La Parole Errante
9 rue François Debergue
Montreuil (93)
Métro Croix de Chavaux

 

Enregistrer

Enregistrer

EMISSION DE L’ENVOLÉE DU 09 DECEMBRE 2016

 

  • Courrier : Erdoğan Çakir (CD de Villenauxe-la-Grande)  + extraits d’une interview parue dans Le Nouveau Jour J
  • News de Aurore coincée par sa JAP et condamnée pour ça…
  • Invité : Philippe nous présente sa pièce de théâtre « Pisser dans l’herbe »  adaptation de textes de Christine Ribailly et de Philippe Lalouel qu’il jouera en avant première en décembre à la Parole Errante à Montreuil.

  • Brèves : Communiqué de Defcol à propos des poursuites judiciaires suite au mouvement contre la loi travail ; Youssouf et Bagui Traoré incarcérés à la MA d’Osny pour museler la contestation des proches d’Adama ; Damien ; Lecture du communiqué d’appel à la « Prison Strike » débutées à l’automne dans les prisons américaines.

Zics : Singe des rues – Anomalie Parmi l’Espace ; Kyma – Morceau 9 ; Dead Prez – We Want Freedom


Téléchargement  (clic droit –> « télécharger le fichier lié »)

EMISSION DE L’ENVOLÉE DU 2 SEPTEMBRE 2016

  • Lettres : Kara (Fleury), Nicolas (Frênes), Laurent Orsini (Lannemezan), Alain (Château-Thierry)
  • Procès : Christine Ribailly – retour sur son procès du 27 juillet
  • Brèves : l’affaire Adama Traoré, blocage de promenade à Osny

Musiques : Esteban Delanoché Freestyle ; LIM Tout était calculé ; Roc Marciano – Three Sixty Five


Téléchargement  (clic droit –> « télécharger le fichier lié »)

L’envolée n°43 est sorti en février

couvWebpetit

Vous pouvez :
– le trouver dans divers lieux (voir la liste ici) pour 2 euros,
– participer vous mêmes à sa diffusion en nous contactant,
– vous abonner en envoyant un chèque de quinze euros (ou plus) à L’Envolée, 43 rue de Stalingrad, 93100 Montreuil,
– L’abonnement est gratuit pour les prisonniers et prisonnières.
Nous avons actuellement besoin d’un peu d’argent pour continuer à imprimer le journal ! À bon entendeur…

Au sommaire de ce numéro :

– un ÉDITO à propos  de l’état d’urgence et du projet de loi « renforçant la lutte contre la criminalité organisée, le terrorisme… »

– PEINES INTERIEURES = 13ème MOIS
« Je veux que les gens sachent » : entretien avec Nadia qui dénonce l’acharnement que subit son neveu Ibrahim

– PEINES INTERIEURES = ÉLIMINATION
Rachide Boubala met en échec le Centre national d’évaluation

– PEINES INTERIEURES = ÉLOIGNEMENT
Fabrice Boromée 8+20+6 = libérable en 2044

– PEINES INTERIEURES = ISOLEMENT
Christine : la garder au trou pour avoir sa peau

– PERMIS DE TUER
Compte-rendu du procès d’un flic meurtrier
Entretien avec Amal Bentounsi
Entretien avec un copwatcher

– VOUS AVEZ RENDEZ-VOUS HIER ET C’EST OBLIGATOIRE
Entretien avec Aurore sur ses démêlés avec JAP et SPIP

Retrouvez une partie des articles contenus dans ce journal, et bien d’autres sur http://lenvolee.net

Et retrouvez l’intégralité de ce numéro en pdf ici.

EMISSION DE L’ENVOLÉE DU 18 MARS 2016

  • Lettre : Jean-Paul du CP de Mont-de-Marsan
  • Téléphones : Greg, proche de Christine, sur son procès à Poitiers-Vivonne le 15.03.2016

Aurore de Marseille pour parler de Kamel Bouabdallah, son parcours et son procès à venir en juin

  • Invitée : Aïcha, sortie récemment, témoignage sur les démarches et les moyens de défense à adopter face à l’administration, sur la déchéance de nationnalité, l’expulsion et sur la double peine

Musique : Passi – Le Maton me guette


Téléchargement  (clic droit –> « télécharger le fichier lié »)