Voici une lettre écrite par plusieurs prisonniers de la taule de Caen et qui nous est parvenue en octobre dernier. Ils y reviennent sur la mort de Youssef, un codétenu, pour qu’il ne soit pas oublié. Ils rappellent également que la peine de mort n’a pas été abolie et que la prison tue. Et que, loin des regards et des médias, ce n’est que grâce aux prisonniers et aux proches que la mémoire de ces personnes existe et que la responsabilité de la prison et de l’administration pénitentiaire est dénoncée.

CD de Caen

Octobre 2021

Salut l’Envolée,
 
Notre codétenu Youssef s’est pendu dans sa cellule mardi 11 octobre.  Il avait 28 ans. C’est le 3ème suicide depuis avril. On devrait plutôt dire mort par enfermement mais bon, quoi de neuf depuis l’abolition de la peine de mort?
 
Il était seul. Soudanais, sans papiers, sans famille ni amis pour le soutenir économiquement et émotionnellement. D’ailleurs, il était en détresse psychologique. C’est de soins dont il avait besoin! Il était difficile à vivre en cellule, il était sérieusement malade, ses codétenus n’ont jamais tenu plus de 4 heures avec lui. Alors ils ont fini par le mettre seul. Mais un mec comme ça tu ne peux pas le laisser seul. Dans sa cellule, les fenêtres étaient à deux mètres de haut, il ne voyait pas l’extérieur! Quand il avait refusé d’aller à la douche, la réponse du surveillant : « Va te laver espèce de gros porc! ». C’était comme ça tout le temps avec les matons, forcément un mec sans famille ni amis pour se soucier de lui… Il avait droit aux 20 balles que l’AP donne gracieusement aux détenus sans revenus. Pour les fringues, les produits d’hygiène et de première nécessité va falloir revenir ! Alors on le dépannait de temps en temps, sinon il ramassait les mégots par terre en promenade…

Mais bon ça fait une bouche en moins à nourrir pour l’AP et puis un délinquant en moins …

Ce matin là, le surveillant l’a vu par l’oeilleton à 6h15 du matin, pendu. Ils ont attendu 6h45 pour ouvrir la cellule. En 30 minutes ils auraient peut-être pu le sauver! Mais bon ça fait une bouche en moins à nourrir pour l’AP et puis un délinquant en moins.. Ça rentre dans les quotas et les stats alors tout va bien!

On ne les laissera pas nous tuer à petit feu dans l’indifférence générale dans leurs prisons de merde

On a parlé de lui à l’église et à la mosquée, on essaye de voir si il n’y a pas moyen de contacter de la famille quelque part.. Pas un mot dans les journaux, même locaux. C’est normal quand il n’y a personne pour s’approprier Youssef et demander des comptes! On a tenté d’écrire à Ouest France sans trop d’espoir. Nous on ne le laissera pas être oublié.
Pour que plus personne ne tombe dans l’oubli. C’est pas parce qu’ils nous enferment loin de tous les regards qu’on va subir en silence! On ne les laissera pas nous tuer à petit feu dans l’indifférence générale dans leurs prisons de merde.
 

Des détenus de la MA de Caen.

2 réponses sur “« On devrait plutôt dire « mort par enfermement », mais bon, quoi de neuf depuis l’abolition de la peine de mort ? »

Laisser un commentaire